Protection et confortement des berges en gabions

Les gabions ont souvent été utilisés au XXème siècle comme seuils dans les rivières à fort courant et comme ouvrage pour lutter contre l'érosion. Ils sont conçus avec des grillages métalliques qui sont traités contre l'oxydation, remplis de pierres non gélives, c'est-à-dire qui ne se désintègrent pas à cause de l'eau qui s'y infiltre.

 

 

La protection et le confortement des berges en gabions est d'ordre du génie civil, mais fait aussi souvent intervenir les professionnels du génie végétal. Ces deux techniques peuvent en effet être liées lors de la réalisation d'ouvrages mixtes où ces deux savoir-faire deviennent indispensables. Certains projets nécessitent des enrochements ou la mise en place de gabions en pied de berge, et des techniques végétales en haut de berge, où des végétaux bénéficiant des aptitudes biologiques, physiologiques et physiques sont intégrés pour lutter contre l'érosion. Ces végétaux recouvrent rapidement les structures en gabions, qui s'intègrent donc facilement à l'environnement naturel, en laissant la place à la faune et la flore de se développer. 


Les types de confortement

Différentes méthodes et structures de gabions existent pour la protection ou le confortement de berges : les gabions et les matelas-gabions. 

 

Les points techniques

Les avantages sont nombreux dans l'utilisation du gabion pour la protection et le confortement des berges. Grâce à sa résistance et sa souplesse, il est en mesure d'encaisser les tassements et affouillements.

La mise en oeuvre

Ce sont entres autres la qualité du sol et la nature du cours d'eau à équiper qui détermineront les techniques utilisées pour votre projet de protection de berges.